Billet 6- Comment mesurer ses activités dans les médias sociaux

Billet 6

Dans ce billet, je vais vous expliquer comme je pourrais m’y prendre pour mesurer le succès de mes activités sur la plateforme sociale Facebook. Je dois premièrement vous avouer que je n’ai pas de page Facebook affaires, c’est pourquoi en écrivant ce billet je vais me fier à des articles et blogues trouver sur la toile. Selon le blogue Quintly.com les 5 KPI (Indicateurs de performances) sur lesquels il est le plus important de focuser sont le J’aime, qui serait selon l’auteur de l’article la métrics la plus utilisé et aussi la première métrics que Facebook aurait créé à ses débuts. La deuxième métrics la plus populaire serait le nombre de gens qui parle du contenu, selon mon propre opinion je ne crois pas que ce soit une métrics qui soit autant importante pour les détenteurs de page Facebook affaires puisqu’en général on constate que le nombre de personnes qui parlent du contenu est en général extrêmement bas face à ceux qui partage le contenu avec la mention J’aime. En exemple, sur la page Facebook du populaire restaurant Chambar on retrouve 4883 J’aime avec 507 personnes qui parle de la marque sur la plateforme sociale, sur la page Facebook de Adobe Photoshop on retrouve 5,498,450 J’aime et 27,033 personnes qui parle de la compagnie (par contre, la compagnie la compagnie à une section dédié à la réponse de problèmes techniques), sur la page Facebook de Starbuck on retrouve 35,347,454 J’aime et 89,274 qui parle de la marque et on pourrait continuer ainsi de suite pendant des heures, pour confirmer qu’il y a toujours plus de J’aime que de personne qui parle de la marque, il est vrai quand on y réfléchit qu’il est beaucoup plus facile d’obtenir un J’aime face à quelqu’un qui mention un commentaires à propos de sa marque. Il est vrai par contre, que cette métric comme la mention J’aime est public et qu’elle donne la possibilité d’en apprendre un peu plus sur la position des concurrents d’une entreprise. La troisième métric qui serait très importante selon le blogue Quintly.com serait le taux de croissance des adeptes de la page Facebook de l’entreprise. Il est vrai qu’il est intéressant de voir selon le taux de croissance qu’elles sont les activités, les sujets ou les publicités qui ont amenée plus d’abonnés, en étudiant cette métrics on peut déceler les facteurs qui sont responsable de la croissance des adeptes de la page et les répété de nouveau pour augmenter la croissance positive du nombre d’abonnés de la page Facebook de l’entreprise. Je dois vous avouer n’êtes pas d’accord avec les deux dernières métrics que l’auteur de l’article dans le blogue qualifie de quatrième et cinquième métrics les plus importantes. Elles ont leur place par contre plus on analyse de métrics selon mon opinion propre, plus on est en mesure de bien comprendre les facteurs qui ont déclenchés tels avancement positifs pour la compagnie qu’on représente sur Facebook. C’est pourquoi je crois qu’il est aussi important d’analyser les métrics suivantes sous tous les angles possibles.
Au niveau d’une présence social en utilisant les outils payants de Facebook :
• CTR (Nombre de clics/Impressions) le nombre de fois qu’un internaute a cliqué sur une publicité sur le nombre de fois que la publicité est apparue. Ici, il est important de réfléchir aux points suivants lorsqu’on essaye d’améliorer notre CTR, quel est le rapport entre les facteurs qui ont influencé l’influenceur à cliqué sur notre annonce et notre nombre de clics, soit notre CTA (Call to action) insiste-il à l’action ? Il serait bien d’en tester plusieurs, pour voir quel Call to action est le meilleur. D’autres facteurs qui pourraient influencé l’internaute serait le design de la page d’atterrissage, ou de la photo ou vidéo qui accompagne l’annonce. Le public cible est-il adéquat ou pourrions-nous être plus précis? Est-ce que le message publicitaire vient vraiment répondre aux besoins du public cible?
Selon Double Click, en 2010 le taux de clic se situe en moyenne entre 0,05% et 0,26 %.

• CPM est le coût par mille impressions où les coûts de la publicité sont déterminée par des impressions plutôt que de cliquer sur les coûts. On m’a mentionné dans un cours d’Adword que le nombre d’impressions étaient davantage utilisé pour du Branding.

• Taux de conversion, ce sont les clics sur les annonces qui se traduise résultat, en exemple une commande, un enregistrement ou un appelle.

• Coût par visite, pour comprendre ce que chaque ce que la campagne de marketing coûte pour chaque visite, pour nous permettre de mieux comprendre ce qui est rentable et ce qui ne l’est pas.

• Coût par conversion, (vente, lead, inscription et etc…) pour comprendre comment ça coute pour effectuer une vente. Ici, il est important de toujours essayer de baisser ses coûts.

• Le nombre de nouveaux visiteurs

• ROI (Retour sur investissement marketing)

• Le score de qualité de l’annonce

• Historique de votre compte

• Performances géographique, la performance de la campagne dans une région spécifique.

• Et etc…
Au niveau d’une présence social en utilisant les outils gratuits de Facebook :
• L’engagement du public, la proportion des visiteurs qui participent aux conversations et qui partagent des vidéos.
• Le taux de conversion, soit le nombre de ventes, d’inscription, de lead et etc…
• Le nombre de participants actifs, le nombre de groupe défini de clients que l’entreprise peut s’appuyer sur pour réaliser ses messages à travers les médias sociaux.
• Mesurer le nombre d’influencer, les classer selon leur influence et des caractéristiques communes, puisqu’un bonne campagne va s’appuyer sur des gens qui vont amplifier la voix de l’entreprise à travers les médias sociaux au nom de l’entreprise.
• Les pourcentages de sentiments positifs et négatifs envers la marque, au cours du temps et face à ses compétiteurs.
• Etc…
Pour conclure, il y a déjà plusieurs façons de mesurer les activités qui sont réalisées sur la plateforme sociale Facebook, et je suis certaines qu’aux cours des prochaines années il y en aura encore plus qui vont se développer, ce qui permettra aux animateurs de communauté de faire comprendre leur valeur auprès de l’entreprise pour laquelle il travail.

Source

http://john.webanalyticsdemystified.com/2010/04/22/new-research-on-social-marketing-analytics/.
http://www.quintly.com/blog/2013/03/5-most-important-facebook-kpis/
http://www.kaushik.net/avinash/best-social-media-metrics-conversation-amplification-applause-economic-value/
http://technorati.com/social-media/article/state-of-the-blogosphere-2011-introduction/
http://www.radian6.com/blog/2009/02/a-social-media-best-practice-the-value-of-growing-your-share-of-conversation/
http://www.radian6.com/resources/library/5-steps-to-effective-social-media-measurement/.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s